Profesionnallink




Recrutement de 01 Coordonnateur des Communautés économiques régionales (CER)_ZLECAf

Localité : Ghana / Accra
Domaine : Economie
Niveau : BAC + 5
Entreprise recruteur : African Union

Recrutement de 01 Coordonnateur des Communautés économiques régionales (CER)_ZLECAf
Niveau d'études: Bac + 5 ou plus
Expérience: 6 ans
Expire le: 15-07-2022

African Union
Accra, Ghana
Coordonnateur des Communautés économiques régionales (CER)_ZLECAf

Lieu : Ghana, Ghana

Organisation : African Union

Valeurs de l’UA

• Respect de la diversité et du travail d’équipe • L’Afrique en premier
• Transparence et responsabilité • Intégrité et impartialité
• Efficacité et professionnalisme • Information et partage des connaissances

Informations sur l'organisation
Rends compte à: Secrétaire général
Direction : Bureau du Secrétaire général
Nombre de rapports directs: 2
Nombre de rapports indirects : 0
Grade: P4
Type de contract: Permanent
Lieu: Accra, Ghana

Objectif du poste
Diriger et coordonner les activités, superviser le personnel et concevoir des stratégies et des politiques pertinentes pour l'unité et l'engagement des parties prenantes concernées.

Principales fonctions
• Coordonner les activités, superviser et gérer les employés en vue de la réalisation du mandat et des objectifs de rendement de l'unité ;
• Superviser la conception et la planification des programmes politiques pour réaliser ces stratégies ; diriger, guider et superviser la mise en œuvre des activités prévues ;
• Contribuer à l'élaboration du plan de continuité des activités du secrétariat de la ZLECAf et en assurer la mise en œuvre au niveau de l'unité de coordination des CER ;
• Gérer les risques au sein de l’unité et recommander des stratégies d'atténuation ;
• Développer de nouvelles activités et étendre les activités existantes en tant que composantes de ces stratégies et politiques.
• Aborder les problèmes découlant des approches actuelles aux domaines concernés ;
• Superviser l’engagement avec les parties prenantes au sein des États membres et des CER dans la conception et la mise en œuvre des stratégies de la ZLECAf ;
• Représenter l'organisation et expliquer sa position lors de conférences et autres plateformes pertinentes ;
• Contribuer à la préparation des rapports périodiques sur l'exécution financière et budgétaire et suivre l'exécution du budget au niveau de l’unité ;
• Veiller à la création d'un environnement de travail stimulant pour permettre le développement et la progression professionnelle du personnel ; et
• Mobiliser les ressources auprès des donateurs pour soutenir la mise en œuvre de la stratégie du Secrétariat de la ZLECAf.

Responsabilités spécifiques
• Contribuer à la mobilisation de toutes les parties prenantes et institutions pertinentes des Communautés économiques régionales en vue d'une intégration continentale coordonnée et harmonisée, notamment par le biais de plateformes continentales, d'expériences partagées et de visions, objectifs et programmes communs, le cas échéant ;
• Superviser la bonne mise en œuvre des dispositions et des instruments relatifs aux relations entre les Communautés économiques régionales, la zone de libre-échange continentale africaine et l'Union africaine, conformément à l'architecture globale de l'intégration continentale ;
• En collaboration avec toutes les parties prenantes concernées, aider à actualiser le rôle des Communautés économiques régionales en tant que pierres angulaires du Marché commun africain et de la Zone de libre-échange continentale africaine, entre autres, par le biais de programmes et de documents commerciaux et douaniers communs, et de la coordination des interventions visant à promouvoir les chaînes de valeur régionales, l'industrialisation, la numérisation et l'inclusivité ;
• Collaborer avec les institutions de production et de gestion des connaissances pour clarifier et soutenir en permanence les progrès vers une interface rationalisée entre la Zone de libre-échange continentale africaine, l'Union africaine et les communautés économiques régionales dans les opérations quotidiennes des programmes relatifs au commerce, aux douanes, à la numérisation, aux investissements, à la propriété intellectuelle et à l'innovation ;
• Soutenir le dialogue sur les principales questions stratégiques mondiales et continentales afin d'appuyer l'agence diplomatique active de l'Afrique dans les principaux forums pertinents et de donner une visibilité et un rôle constructif à la Zone de libre-échange continentale africaine ;
• Mettre en place des cadres institutionnels organiques pour traiter les structures des Communautés économiques régionales aux niveaux gestionnaire et technique, le cas échéant ;
• En collaboration avec les secrétariats des Communautés économiques régionales et les États membres, promouvoir l'intégration du programme de la Zone de libre-échange continentale africaine dans les plans stratégiques et les programmes de travail annuels des Communautés économiques régionales ;

• Suivre les progrès des programmes d'intégration des communautés économiques régionales et en rendre compte, en faisant des propositions d'alignement vers l'intégration continentale et de meilleures pratiques qui pourraient être envisagées pour être reproduites au niveau continental ;
• Informer les secrétariats et les réunions des Communautés économiques régionales des décisions et des résultats des réunions clés de la Zone de libre-échange continentale africaine, en vue d'intégrer de manière continue ces décisions et résultats dans les Communautés économiques régionales, le cas échéant ;
• Promouvoir de bonnes relations de travail entre la Zone de libre-échange continentale africaine et les Communautés économiques régionales, caractérisées par la bonne volonté, la compréhension et une collaboration étroite dans les différents domaines clés de l'intégration continentale ;
• Coordonner les missions du Secrétaire général auprès des Communautés économiques régionales en couvrant les programmes, les questions de fond et les objectifs des missions ainsi que la logistique ;
• Préparer des rapports pertinents sur les activités entreprises, y compris les prochaines étapes clés, les actions de suivi et les diffuser aux parties prenantes concernées, y compris les secrétariats des Communautés économiques régionales ; et
• S'assurer que les CER sont bien informées des décisions prises afin d'éviter toute duplication.

Formations universitaires et expériences requises
• Maîtrise en administration des affaires, en administration publique, en affaires internationales, en études de développement ou dans un domaine connexe, avec dix (10) ans d'expérience professionnelle pertinente après la qualification, dont six (6) ans au niveau de la direction. Expérience avérée dans la planification et la formulation de politiques et la gestion/coordination de programmes au niveau régional ou multilatéral.

Compétences requises
• Capacité à initier et à promouvoir des approches collaboratives entre différentes parties prenantes et partenaires, ainsi qu’entre des partenaires géographiquement et culturellement disparates ;
• Capacité à établir et à maintenir des partenariats et des relations de travail efficaces, tant en interne qu'en externe ;
• Capacité à élaborer et à déléguer des objectifs, des plans et des actions de programme clairs, y compris des budgets, qui sont conformes aux stratégies convenues ;
• Capacité à préparer le budget, le rapport intérimaire, le plan de travail et à les présenter pour adoption ;
• Capacité à diriger, superviser, encadrer, développer et évaluer efficacement le personnel ;
• Capacité à utiliser efficacement les outils de production de rapports de suivi et d'évaluation africains ; et

. Maîtrise d’une des langues de travail de l’Union africaine (anglais, arabe, espagnol, français, portugais). La connaissance d’une autre langue de l’UA serait un atout supplémentaire.

Compétences en leadership
Gestion du changement…..
Gestion du risque
Compétences de base
Promotion de la culture…..
Orientation de l'apprentissage ….
Compétences fonctionnelles
Raisonnement conceptuel ….
Connaissance du travail et partage de l'information ….
Recherche de résultats ….

ÉGALITÉ DE CHANCES :

La Commission de l’Union africaine est un employeur qui donne l’égalité de chances aux hommes et aux femmes, et les femmes qualifiées sont vivement encouragées à soumettre leurs candidatures.

DURÉE DU CONTRAT ET PRISE DE FONCTION :

L’engagement à ce poste se fait sur la base d’un contrat régulier pour une période de 3 ans, dont les 12 premiers mois seront considérés comme une période probatoire. Par la suite, le contrat est renouvelable pour une période de deux ans, sous réserve de résultats et de réalisations satisfaisants.

RÉMUNÉRATION :

À titre indicatif, le salaire de base pour ce poste est de 42,879.00 .00 $ EU (P4 Échelon 1) par an. À ce salaire s’ajoutent d’autres émoluments, tels que l’indemnité de poste (47 % du salaire de base), l’indemnité de logement (27,290.88.00 $ EU par an), l’indemnité pour frais d’études (100 % des frais de scolarité et d’autres frais connexes jusqu’à un maximum de 10 000 $ EU par enfant et par an), pour les fonctionnaires internationaux et de 3 330 $ EU par enfant et par an, pour les fonctionnaires locaux.

Les candidatures doivent être déposées au plus tard le 15 Juillet 2022

Requisition ID: 1281



Partager cette offre d'emploi avec ses connaissances sur



VOIR LA LISTE DES AUTRES OFFRES D'EMPLOIS APRES LA PUBLICITE!


professionnallink.com







Publicités



Plusieurs structures nous font confiance !