MENU




Recrutement de 01 Référent.e Médical.e Projet Ouhaigouya – H/F

Localité : Burkina Faso / Ouagadougou
Domaine : Santé
Niveau : Non precise

Recrutement de 01 Référent.e Médical.e Projet Ouhaigouya – H/F
Niveau d'études: Non précisé
Expérience: 2 ans
Expire le: 20-07-2022

ALIMA
Burkina Faso
Référent.e Médical.e Projet Ouhaigouya / Mission Burkina Faso – H/F

Ouagadougou, Burkina Faso

PRÉSENTATION ALIMA

L’ESPRIT ALIMA : La raison d’être d’ALIMA est de sauver des vies et de soigner les populations les plus vulnérables, sans aucune discrimination identitaire, religieuse ou politique, à travers des actions basées sur la proximité, l’innovation et l’alliance d’organisations et d’individus. Nous agissons avec humanisme, impartialité et dans le respect de l’éthique médicale universelle. Pour accéder aux patients et aux patientes, nous nous engageons à intervenir de façon neutre et indépendante.

LES VALEURS et PRINCIPES de notre action, inscrits au sein de notre CHARTE :
1. Le patient d’abord

2. Révolutionner la médecine humanitaire

3. Responsabilité et liberté

4. Améliorer la qualité de nos actions

5. Faire confiance

6. L’intelligence collective

7. Responsabilité environnementale

ALIMA promeut et défend les principes des droits humains fondamentaux. ALIMA a une approche de tolérance zéro envers les personnes coupables d’actes de violences sexistes et sexuelles ainsi qu’envers l’inaction face à des faits de violence supposés ou avérés. La protection des personnes bénéficiant et impactées par notre intervention est notre priorité absolue dans tout ce que nous faisons. Toute personne collaborant avec ALIMA s’engage à :

● Respecter la charte, le code de conduite, les politiques institutionnelles incluant la politique de protection contre les abus de pouvoir et les violences sexistes et sexuelles, la politique de prévention de la corruption et de la fraude ;

● Signaler toute violation aux politiques, documents cadre et procédure à une supérieure, un supérieur, une référente, un référent ou à l’adresse prévue à cet effet

SOIGNER - INNOVER – ENSEMBLE :
Depuis sa création en 2009, ALIMA a soigné plus de 6 millions de patients et patientes, et déploie aujourd’hui ses opérations dans 12 pays d’Afrique. En 2020, nous avons développé 67 projets de réponse médicale humanitaire pour répondre aux besoins de populations touchées par les conflits, les épidémies et l’extrême pauvreté. L’ensemble de ces projets se font en appui aux autorités sanitaires nationales à travers 357 structures de santé (dont 45 hôpitaux et 312 centres de santé). Nous travaillons en partenariat, notamment avec des ONGs locales, dès que cela est possible afin de nous assurer que nos patients et patientes bénéficient de l’expertise là où elle se trouve, que ce soit au niveau de leur pays ou du reste du monde. Par ailleurs, pour améliorer la réponse humanitaire, nous menons des projets de recherches opérationnelles et cliniques notamment dans le domaine de la lutte contre la malnutrition et les fièvres virales hémorragiques. ALIMA mène également des opérations en réponse à la pandémie covid-19 dans l’ensemble de nos missions.

NOS THÉMATIQUES PROJET : Malnutrition, Santé sexuelle et reproductive incluant les violences basées sur le genre, Santé Primaire et secondaire, la chirurgie, les soins pédiatriques, les maladies tueuses tel que Paludisme, IRA, Diarrhée, Épidémies (Fièvres hémorragiques, méningite, Choléra, Rougeole, Dengue, Covid-19).

NOS PAYS D’INTERVENTIONS : Mali, Burkina Faso, République Centrafricaine, Nigeria, Niger, Tchad, République Démocratique du Congo, Cameroun, Guinée, Soudan du Sud, Mauritanie, Sénégal et Soudan.

ALIMA au Burkina Faso
Depuis 2015, l’escalade de la violence au Burkina Faso a entraîné une dégradation sans précédent de la situation humanitaire du pays. En 2021, OCHA estime que plus de 3,5 millions de personnes auront besoin d'une aide humanitaire dans les 6 régions prioritaires. La crise actuelle au Burkina Faso est de loin la plus grande crise de protection du Centre Sahel (Mali, Niger et Burkina). Sur les 1,5 millions de personnes déplacées internes du fait des conflits et des violences dans la sous-région, 69% (1,03 millions) sont au Burkina Faso. Le Conseil National des Secours d’Urgence (CONASUR) au 31 janvier 2021, compte 1 097 462 PDIs soit une augmentation de 78% par rapport au 27 janvier 2020. Les régions les plus touchées sont le Centre-Nord avec 438 558 (40%), le Sahel avec 353 721 (32,2%) et le Nord avec 84 687 PDIs (7,7%).

Face à l’augmentation des besoins médico–nutritionnels des populations hôtes et déplacées, le consortium ALIMA/Keoogo/SOS Médecins BF a renforcé sa réponse aux urgences dans les régions du Nord (DS de Thiou) et du Centre-Nord (DS de Tougouri et DS de Barsalogho) pour :

Rétablir l’accès aux soins par la réouverture de formations sanitaires fermées : ALIMA et ses partenaires appuient la réouverture des formations sanitaires fermées en lien avec les Directions Régionales de la Santé, les Equipes Cadre de District et les Collectivités Territoriales. Les formations sanitaires sont appuyées en ressources humaines, en médicaments et matériel médico-technique. Le consortium appuie par ailleurs le système de références et contre-références et encourage le maintien du personnel de santé dans les zones affectées par la crise.
Atteindre les populations les plus vulnérables par la mise en œuvre de postes avancés / cliniques mobiles : ALIMA et ses partenaires mettent en place des postes avancés / cliniques mobiles pour apporter une prise en charge médicale, nutritionnelle et psychologique aux populations déplacées regroupées sur des sites de transit ou officiel. Les cas nécessitant une prise en charge en hospitalisation sont référés vers la formation sanitaire la plus proche.
Améliorer l’offre de soins à base communautaire dans les aires de santé en difficulté : ALIMA et ses partenaires appuient le renforcement de l’offre de soins à base communautaire dans les aires de santé en difficulté en lien avec les Directions Régionales de la Santé et les Equipes Cadre de District et forment également les mères d’enfants de moins de 5 ans au dépistage de la malnutrition aiguë grâce à la bandelette de Shakir, qui permet une détection précoce par la mesure du périmètre brachial.
Renforcer les mécanismes de réponse rapide aux urgences sanitaires : ALIMA et ses partenaires participent au mécanismes RRM à travers (i) une veille sanitaire, humanitaire et épidémiologique (ii) l’identification, la formation et le suivi de personnel médicale et de support des ONG nationales pour des interventions de réponse aux urgences (iii) l’investigation et la confirmation des alertes (iv) le déploiement d’équipe de réponse rapide sous un délai de 7 jours après confirmation de l’intervention.
En partenariat avec L’UGP-PFS, le GRET et l’ISSP, par une approche innovante le projet consiste à accompagner mais aussi à inclure les familles dans le suivi des 2 premières années de l’enfant (1 000 jours), période la plus importante de sa croissance et de son développement. Au total, 10 000 couples mères-enfants identifiés devraient bénéficier du programme sur 3 années. Ce projet basé à Ouagadougou, s’appuie sur le programme national de filets sociaux et vise à améliorer l’état nutritionnel de ces ménages et faciliter leur accès à un paquet complet de service de santé.

Par ailleurs, en réponse à l’épidémie de COVID-19, le consortium ALIMA/Keoogo/SOS Médecins BF a appuyé le Ministère de la Santé pour renforcer les mesures de prévention et de contrôle des infections et respecter les standards requis en matière de prise en charge médicale dans 2 CHU (CHU de Tengandogo et CHU de Bogodogo) et 1 CHR (CHR de Kaya).

Le projet de Ouahigouya situé dans la province Yatenga mais aussi le chef-lieu de la région du nord. Cette région est peuplée en majorité par les ethnies Mossi, Peulhs et Fulsés, Cette. La dégradation continue et accrue de l’insécurité va entraîner la fermeture des services publics dont l’éducation et la santé et d’autres services publics repliés sur les grandes villes. Le consortium interview à Ouahigouya, Titao et Thiou à travers des activités de soins de santé primaire, sante maternelle et la santé mentale à travers un partenariat avec le ministère de santé représenté par la direction régionale de la santé (DRS) et le district sanitaire (DS) par des protocoles signés pour apporter des soins de qualités aux populations déplacées et hôtes dans le strict respect des protocoles sanitaires du Burkina.

PROTECTION DES BÉNÉFICIAIRES ET DES MEMBRES DE LA COMMUNAUTÉ

Niveau 3 : soit le titulaire du poste aura accès à des données à caractère personnel concernant des enfants ou/et des adultes vulnérables dans le cadre de son travail, soit il occupera un poste "réglementé" (comptable, avocat, juriste, cadre juridique) ; Par conséquent, la vérification du casier judiciaire ou la présentation d'un certificat de bonne vie et mœurs sera nécessaire. Dans les situations où l’impossibilité de fournir un casier judiciaire ou un certificat de bonne vie et mœurs est constatée, une déclaration sur l’honneur sera demandée.

LIENS FONCTIONNELS ET HIERARCHIQUES
● Rend compte au Coordinateur ou à la Coordinatrice de Projet (CP)

● Se réfère au coordinateur ou à la coordinatrice médical.e pour les questions d’ordre médical

● Encadre les responsables d’activités médicaux et paramédicaux du projet (hôpital, centre de santé, clinique mobile, pharmacien ou gestionnaire de pharmacie projet)

● Collabore avec le Responsable Logistique Projet (RLP) et le Responsable Admin. Projet (RAP)

MISSION ET ACTIVITES PRINCIPALES

Le ou la Référente Médical.e Projet
Est responsable de la définition des objectifs médicaux du projet et des stratégies d’intervention
Est responsable de l’organisation, de l’analyse et de la bonne gestion des activités médicales du projet
Est responsable de la qualité des soins médicaux et psychosociaux ainsi que de la sécurité des patients
Encadre et forme les ressources humaines soignantes du projet
Est responsable de la mise en œuvre de politiques santé staff projet
Participe à la prévention contre les abus de pouvoir, les violences sexistes et sexuelles (PSEA)

1. Mise en œuvre des activités médicales
· Suit les activités dans les différentes disciplines médicales, et apporte un soutien technique au personnel médical sur le terrain à travers ses propres connaissances ainsi que les standards internationaux, afin de soutenir le travail médical d’ALIMA sur le terrain. Ceci inclut donc le suivi et le contrôle du respect des protocoles médicaux

· Participe et contribue au renforcement des stratégie communautaires et d’extension des sites de cliniques mobiles dans les districts appuyés par le consortium ;

· Participe à élaboration et/ou révision des protocoles accord avec les partenaires étatiques ou autres ;

· Propose et met en œuvre un planning de formation continue du personnel des structures sanitaires appuyées en fonctions des besoins prioritaires identifiés, et en lien avec l’équipe sur le terrain et le district sanitaire

· S’assure de l’application et du respect des critères d’admission au CRENI et en pédiatrie

· Veille à la bonne tenue du dossier médical des patients hospitalisés dans les services appuyés par le consortium

· S’assure du respect des critères de références et de la bonne tenue des fiches de référence, et organise et valide les références de patients vers d’autres structures sanitaires (large plateau technique), s’assure de leur suivi.

· S’assure de la qualité de l’accueil dispensé au patient et du respect de la gratuité ciblée dans les formations sanitaires appuyées.

· S’assure de la qualité, de la pertinence et de l’adéquation des prescriptions médicales, y compris des examens complémentaires (TDR, Hemocue, glycémie, etc.)

· Assure le suivi et évaluation de la prise en charge médicale des victimes de violences sexuelles (disponibilité des kits, respect du circuit et des protocoles) et renforce le volet sensibilisation.

· Apporte une assistance technique et clinique en cas de besoin (afflux massif de blessés, absence d’un médecin responsable d’activité, cas compliqués, etc.).

· S’assure que les moyens sont mis en œuvre pour la prévention et le contrôle des infections nosocomiales.

· S’assure du respect des protocoles d’hygiène et des bonnes pratiques en matière d’hygiène et de gestion des déchets biomédicaux.

2. Gestion pharma et du matériel médical :
· Supervise la gestion efficiente de la pharmacie et du matériel médical sur le terrain et contrôle le suivi de la consommation et la préparation des commandes de médicaments afin d’éviter les ruptures de stock et dispenser les médicaments requis en toutes circonstances.

· En collaboration avec les responsables des unités de consommation :

· Analyse la consommation en fonction de l’activité et s’assure de la bonne gestion du stock.

· Valide les commandes élaborées par chaque structure soutenue

· Assure le suivi et coaching des dispensateurs dans les FOSA en lien avec le superviseur pharmacie ALIMA.

· Élaboration des commandes médicales internationales en lien avec la coordination pays.

3. Gestion des données médicales et communication
· Organise la collecte et le recueil de données médicales au sein des structures soutenues, en collaboration avec les responsables d’activités, chefs des structures et des data managers des districts sanitaires soutenus.

· Analyse les données médicales et les indicateurs d’activité et de qualité de soins

· Propose des objectifs par structure soutenue, après consultations avec les responsables d’activités et les différents chefs des centres.

· Informe régulièrement l’équipe terrain et la coordination de l’évolution des différentes activités médicales et donne un feedback médical (statistiques,).

· Avec la coordinatrice projet, est en relation avec ses homologues médicaux d’autres ONG.

4. Gestion des ressources humaines
· Planifie et supervise, en collaboration avec la coordinatrice de projet, la gestion du personnel du département médical du projet (recrutement, formation, induction, évaluation des performances, développement et communication interne / externe) afin de garantir des ressources adéquates (effectif et connaissances) et développer leurs compétences.

Ceci implique :
· De proposer une organisation fonctionnelle des équipes médicales (organigramme).

· De participe au recrutement (définition du profil de poste et des critères, entretiens, etc.) et à la sélection du personnel du département médical.

· De définir les postes nécessaires au regard des besoins (nombre de staff, profil) et d’établir les descriptions de poste du personnel médical.

· De réaliser le bilan individuel de l’équipe médical.

· Avec le coordinateur projet, arbitre les conflits entre les membres du personnel médical.

· Assure la formation continue. Il définit les besoins en formation en adéquation avec les objectifs du projet et participe à la formation des membres de son équipe par l’accompagnement dans le travail (accompagnement des responsables d’activités et si possible les ICP).

· Est responsable de la mise en œuvre de la politique de santé de l’équipe projet.

· S’assure de l’application des mesures de prévention pour les AES et de la prise en charge adéquate du personnel en cas d’accident, en collaboration avec l’Administration.

5. Coordination et Représentation
· Participe aux réunions mensuelles et aux supervisions conjointes avec l’ECD afin d’en améliorer la qualité ;

· Participe aux clusters Santé/Nutrition à la demande du CP et/ou du CoMed;

· S’assure de l’organisation de réunions médicales formelles régulières et d’entretiens informels en fonction des besoins ;

· Diffuse et s’assure du respect des bonnes pratiques médico-légales (confidentialité, consentement, tenue des dossiers, comportement éthique du personnel, etc.)

· Identifie les erreurs médicales, assure le suivi des dossiers litigieux et des plaintes avec la coordination médicale ;

· Organise les audits des décès avec l’équipe médicale et l’ECD.

NB : Le Référent Médical pourra être amené à exercer d’autres tâches en fonction des besoins du projet et sur instruction du coordonnateur projet et/du coordonnateur médical

EXPERINECES ET COMPETENCES

Formation :
● Diplôme médical ou paramédical indispensable

Expériences :
● Expérience d’au moins 2 ans sur un poste similaire

● Expérience dans un contexte d’intervention médicale humanitaire

● Expérience en termes de gestion d’équipe et d’encadrement

Compétences et Qualité
● Capacité d’analyse et d’organisation

● Sens critique et force de proposition

● Rigueur

● Autonomie et curiosité

● Flexibilité et gestion du stress

● Capacité d’écoute et d'empathie importante

● Capacité à travailler en équipe dans des contextes multiculturels

Langues :
● La maîtrise du français est indispensable

● La connaissance de l’anglais est un atout

CONDITIONS
Durée et type de contrat : CDD de droit français de 6 mois renouvelables.

Prise de poste : Le 18/08/2022

Salaire : Selon grille salariale ALIMA + valorisation de l’expérience + Perdiem

ALIMA prend en charge :

● Les frais de déplacement entre le pays d’origine de l’expatrié et le lieu de mission

● Les frais d’hébergement

● La couverture médicale du premier jour de contrat à un mois après la date de départ du pays de

● Les frais de mission pour l’employé et ses ayants droits

● L’évacuation pour l’employé et ses ayants droits

DOCUMENTS A ENVOYER
Pour postuler, veuillez envoyer votre CV et Lettre de Motivation

Les candidatures sont traitées suivant l’ordre d’arrivée. ALIMA se réserve le droit de fermer l’offre avant le terme initialement indiqué si une candidature est retenue. Seules les candidatures complètes (CV en format PDF + Lettre de Motivation) seront étudiées.

Les candidatures féminines sont fortement encouragées.



Partager cette offre d'emploi avec ses connaissances sur



VOIR LA LISTE DES AUTRES OFFRES D'EMPLOIS APRES LA PUBLICITE!


professionnallink.com






LES OFFRES D'EMPLOIS DANS LE MEME DOMAINE

4OFFRES DU JOUR 16TOUTES LES OFFRES

Recrutement de 01 E T Consultant

ENTREPRISE : World Bank | Date limite: 31-08-2022 | Localité: Afrique du Sud / Pretoria | Niveau: BAC + 5 | Domaine: Santé


12-08-2022 à 14:15:30 par Beatrice SAWADOGO



Recrutement de 01 Physician - All Interested Applicants/ All Sources

ENTREPRISE : Embassy Niamey | Date limite: 31-08-2022 | Localité: Niger / Niamey | Niveau: Non precise | Domaine: Santé


12-08-2022 à 13:28:00 par Beatrice SAWADOGO



Recrutement de 01 Référent médical Projet Santé Nutrition BENI – H/F

ENTREPRISE : CONSORTIUM ALIMA | Date limite: 15-08-2022 | Localité: République démocratique du Congo / Beni | Niveau: Non precise | Domaine: Santé


12-08-2022 à 11:07:44 par Beatrice SAWADOGO



Recrutement de 01 Référent.e Médical.e Projet – H/F

ENTREPRISE : CONSORTIUM ALIMA | Date limite: 25-08-2022 | Localité: Mali / Goundam | Niveau: Non precise | Domaine: Santé


12-08-2022 à 11:04:03 par Beatrice SAWADOGO



Recrutement de 01 Staff Counsellor P3

ENTREPRISE : World Food Programme | Date limite: 04-09-2022 | Localité: Soudan / Juba | Niveau: BAC + 5 | Domaine: Santé


11-08-2022 à 13:19:47 par Beatrice SAWADOGO



Recrutement de 01 CHARGE.E DE PROMOTION DE LA SANTE MENTALE COMMUNAUTAIRE

ENTREPRISE : Médecins du Monde France | Date limite: 16-08-2022 | Localité: Burkina Faso / Kongoussi | Niveau: BAC + 2 | Domaine: Santé


10-08-2022 à 12:07:27 par Beatrice SAWADOGO



Recrutement de 01 Country Emergency Coordinator

ENTREPRISE : Concern Worldwide | Date limite: 21-08-2022 | Localité: Somalie / Mogadiscio | Niveau: BAC + 5 | Domaine: Santé


09-08-2022 à 13:34:01 par Beatrice SAWADOGO



Recrutement de 05 Garçons et filles de salle

ENTREPRISE : ANPE | Date limite: 19-08-2022 | Localité: Burkina Faso / Kaya | Niveau: Non precise | Domaine: Santé


09-08-2022 à 11:55:11 par Beatrice SAWADOGO



Recrutement de 01 ATELIER DE FORMATION SUR LES PRINCIPES D’INTERVENTION HUMANITAIRE SELON LES « STANDARDS SPHERE »

ENTREPRISE : INITIATIVE FOR HEATH AND WELBEING PROMOTION (IHP) | Date limite: 17-08-2022 | Localité: Burkina Faso / Ouagadougou | Niveau: Non precise | Domaine: Santé


08-08-2022 à 14:01:36 par Beatrice SAWADOGO



Recrutement de 01 Conseiller Technique Principal, COVID-19

ENTREPRISE : FHI 360 | Date limite: 19-08-2022 | Localité: Bénin / Cotonou | Niveau: Non precise | Domaine: Santé


05-08-2022 à 15:31:31 par Beatrice SAWADOGO










Plusieurs structures nous font confiance !